Traitement

Comment je conçois le déroulement d’un traitement homéopathique?

Avant tout, du temps pour vous

C’est vous qui êtes au centre. C’est cela qui importe et qui est peut-être un peu inhabituel pour vous, car le plus souvent vous vivez plutôt la situation inverse: vous devez fonctionner au quotidien pour les autres. Ici, à mon cabinet, je prends le temps nécessaire pour vous et pour votre demande, en commençant par une anamnèse complète puis par des consultations de suivi.

Première consultation: les choses importantes de votre vie

Je vous écoute attentivement pendant l’anamnèse (entre une heure et demie et deux heures environ). Toutes les informations concernant vos traitements jusqu’à ce jour, vos troubles personnels, vos conditions de vie, votre personnalité, vos désirs et vos aversions, vos prédispositions héréditaires, sans oublier vos résultats d’examens, serviront ensuite à choisir le remède qui vous convient le mieux.

Choix du remède: vous et votre remède homéopathique

A l’aide de toutes les informations collectées lors de la première consultation, je vous communique le nom du remède correspondant à vos troubles, avec la dilution et le dosage qui vous correspondent personnellement.

Durée du traitement: restons en contact

Une fois le premier remède choisi, nous convenons d’un nouveau rendez-vous pour le suivi. En fonction de l’évolution des troubles et du déroulement du traitement, des consultations intermédiaires ou des entretiens téléphoniques peuvent être nécessaires. L’homéopathie exige une pleine confiance dans la collaboration entre patient et thérapeute. Comme je vous accompagne dans votre thérapie, je mets aussi à votre disposition des plages quotidiennes d’assistance téléphonique.

Consultations de suivi: pour aller plus loin

Lors des rendez-vous suivants, j’analyserai de façon approfondie la façon dont vous réagissez à la prise du remède. Puis nous déciderons, en fonction de l’évolution de la maladie, s’il convient d‘attendre (lorsque le remède agit encore), de redonner le même remède à une dilution plus élevée, ou bien de choisir un autre remède.